Réaction suite à l'annulation du tour des Pyrénées

Publié le par section socialiste de Tarbes

Voici la réaction d'un élu de Billères suite à l'annulation du tour des Pyrénées:

 

"C'est ahurissant qu'une telle épreuve soit mise en péril par une décision personnelle imputable à une seule personne. A un moment où on parle beaucoup de coopérations territoriales et de projets transfrontaliers, je ne peux admettre une telle décision, qui émane du maire UMP de Tarbes, pour des raisons très certainement obscures et qui mettent en péril une course cycliste dont les organisateurs sont désormais reconnus pour leurs qualités. J'ai pu juger de leurs qualités et du sérieux du projet défendu par le président Peyras qui allie à la fois la promotion d'un sport populaire à la mise en valeur économique des territoires pyrénéens.

A Billère, nous nous faisions une joie d'accueillir l'arrivée d'une belle étape de montagne partie de chez nos voisins de Sabiñanigo avec qui nous sommes jumelés. On avait commencé à réflechir à toute une série d'animations en prélude de l'arrivée (promenade découverte en vélo sur le dernier kilomètre pour les enfants, ateliers de réparations de vélos, partenariats avec les commerçants et les associations, etc...) Quand je pense que le maire de Tarbes avait été l'invité de Patrick Cléris, leader de l'opposition municipale billéroise estampillée UMP et Modem pour animer une réunion publique en 2009, en raison de ses soit disant qualités de maire gestionnaire, novateur et volontariste, ceci uniquement afin de donner des leçons de gestion municipale et intercommunale aux élus locaux et de leur expliquer qu'il convient d'avoir une vision politique pour leurs territoires... Que voit on donc avec cette décision arbitraire qui émane d'un donneur de leçons toujours prêt à faire finalement le contraire de ce qu'il prône ? Rien de plus qu'une volonté de sa part de détruire plutôt que de construire dans la mesure où il s'agit d'une épreuve dont il ne maîtrise pas l'organisation.

Aux organisateurs du Tour, je signifie toute ma sympathie et mon soutien. Ils font preuve de sagesse en annulant l'épreuve car ils ne veulent pas mettre en péril leur organisation. Cette décision atteste de la crédibilité de leurs actions et qu'ils sachent que l'adjoint aux sports que je suis leur dit à très bientôt. J'en profite aussi pour remercier également Martine Lignières-Cassou, maire de Pau et présidente de la CDA, d'avoir retenu la candidature de Billère à l'accueil d'une arrivée mais aussi d'oeuvrer pleinement, par ce type de projets, à la mise en valeur des territoires Pyrénéens dans toute leur diversité..."

Jean-Philippe Nassieu-Maupas

Adjoint au maire de Billère chargé des sports

Publié dans vie municipale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article