Un communiqué ahurissant de l’UMP

Publié le par section socialiste de Tarbes

L’UMP a publié aujourd’hui un communiqué ahurissant mettant en cause l’action des socialistes entre 1997 et 2002.

 
Comment oser encore proférer de tels mensonges sur les 35 heures et leurs conséquences ?
 
Rappelons les faits !
 
Les 35 heures ont créé 350 000 emplois selon les chiffres officiels (DARES, 2006).
 
La compétitivité de la France a progressé entre 1997 et 2002 : les données de la Banque de France montrent que le passage aux 35 heures s’est accompagné d’une amélioration de la compétitivité de la France vis-à-vis de 46 pays partenaires. Pendant toutes ces années  la France avait un excédent extérieur compris entre 20 et 30 milliards d'euros. Au contraire, depuis 2003 et le retour de la droite, le solde extérieur n'a cessé de fondre, pour se transformer en un déficit croissant à partir de 2005, atteignant plus de 40 milliards en 2009.
 
Enfin, les années 1998-2002 sont celles d’une croissance retrouvée du pouvoir d’achat, de 2,6% en moyenne sur la période. Cette période correspond également à celle d’un redressement de la part des salaires dans la valeur ajoutée des sociétés non financières, qui passe de 63,5% en 1998 à 65,6% en 2002.
 
Le tissu de mensonge débité par l’UMP montre qu’ils ne savent décidemment plus où ils habitent. Autant d’inepties de leur part traduit leur inquiétude et leur fébrilité face à leurs échecs et à leur impopularité.
 

Que le parti au pouvoir s’enferre ainsi dans le mensonge et l’invective, au lieu d’accepter un authentique débat démocratique, ne laisse pas d’inquiéter.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article